Diminuer les dépenses grâce aux nouvelles technologies: cloud computing et mutualisation informatique

publié le 16 avr. 2010 à 07:50 par G re
Je souhaitais écrire un petit billet sur un article sur washigton technology du 5 avril dernier intitulé "State and local market rich with IT opportunities ".
Comme partout dans le monde, les états américains ont de grosses difficultés financières et tentent tant bien que mal de diminuer leurs dépenses pour se dégager des marges de manœuvre.

Les nouvelles technologies commencent (enfin, à quand sérieusement la France) à être un sujet important, les Etats tentant de voir plus loin que leurs pratiques habituelles pour réduire les coûts: Généralisation de l’usage de SAAS, utilisation du cloud computing, régionalisation et partage des services informatiques etc...

L'article cite un contrat de 7,25 millions de dollars entre google et la ville de Los angeles pour faire basculer 30 000 employées vers le service cloud computing de google (le site internet que vous êtes en train de consulter est le produit de l'un de ces services de cloud computing).

Le but semble être de créer un réseau public liant les Etats, villes etc.. grâce un seul identifiant les connectant au même réseau de cloud computing. Bref, un réseau internet "service public". Comme le souligne les commentateurs, la crise a poussé l'administration à se pencher vers ce nouveau modèle et à repenser ses investissements IT.

Le directeur d'accenture USA/CANADA indique d’ailleurs que pour la première fois, le gouvernement va réaliser une véritable transformation de son modèle et non se contenter de moderniser des technologies déjà en place. Une véritable révolution d'achat IT pourrait on dire.

Ce modèle introduit un changement de perspective : l'Etat ne détiendra plus les machines et va passer à une logique de service pure. En matière de sécurité nationale, on comprend bien l’enjeu que peut avoir un tel changement en termes de sécurité (c'est une entreprise privé qui détiendra les machines sur lesquelles se trouveront les données l’Etat; on comprend mieux le conflit récent entre les Etats Unis et la Chine sur le sujet Google).

Ainsi, cette stratégie ouvre de fait toute une remise en cause de la manière de gérer la sécurité informatique pour l'Etat américain. Certains sujets seront plus impactés que d'autres: les services humains, le médical ou les impôts.

Mais cette révolution technologique induit un changement de modèle organisationnel pour le secteur public qui va être dans l'obligation de revoir sa manière de penser. Pour le secteur privé, c’est une nouvelle guerre qui va s’ouvrir !

Pour ceux qui ne connaitraient pas le cloud computing, http://fr.wikipedia.org/wiki/Informatique_dans_les_nuages.
Comments