Les enjeux des réformes à mener par Obama en matière d’achat public américains selon Steven L. Schooner , professeur et co directeur du programme droit des achats publics à la George Washington University Law School

publié le 29 janv. 2010 à 05:34 par G re

Le professeur Steven L. Schooner vient de rédiger un papier intéressant réalisant un petit état des lieux des chantiers à mener en matière d’achat public aux Etats-Unis par le président OBAMA.

 Steven L. Schooner fait tout d’abord un constat des améliorations et surtout des questions qu’il faut se poser. Son écrit synthétise en conclusion sous forme de questions les différents challenges à poser pour rectifier les erreurs du passé :

 

1.  How .can .the .government .attract .the .right .talent .to .the .acquisition .profession? ..

Comme le gouvernement peut-il attirer des personnels compétents en achat ? En effet, le professeur souligne la tendance à diminuer les effectifs dans ce secteur et l’énorme travail à réaliser en termes de recrutement et formation qui en résulte. Tout un processus, toute une réflexion doit être mise en place.

 

2.  Can .the .marketplace .meet .the .government’s .demands .for .highly .qualified .talent .in .certain .critical .specialties, .such .as .program .managers .and .systems .engineers .(or .experienced .experts .in .complex .systems .integration)? ..

Le marché du travail peut il répondre aux énormes besoins de l’administration dans des spécialités critiques comme les systèmes d’intégration, des responsables de programme etc.. (cf remarque au point 1)

 

3.  How .should .the .government .train, .integrate, .and .allocate .tens .of .thousands .of .new .acquisition .professionals? .

Comme le gouvernement devrait il intégrer, former, et repartir tous ces nouveaux personnels

 

4.  How .can .the .government .systematically .evaluate .its .acquisition .workforce .needs .and .capabilities? .

Comment l’administration pourra t elle évaluer les ressources humaines nécessaires ?

 

5.  What .types .of .skills .will .be .needed .in .the .contracting .and .broader .acquisition .workforce .to .meet .the .challenges .of .the
.next .five .to .seven .years?

 

De quelles compétences devra disposer ces personnels dans les 5, 7 ans à venir

 

6.  What .are .effective .organizational .structures .for .growing .and .deploying .specialized .acquisition .expertise .to manage complex products and services?

Quelles structures mettre en place pour favoriser l’expertise, la spécialisation des compétences dans l’achat de produits/ services complexes

 

7.  How .does .government .assess .the .impact .of .an .acquisition .workforce .development .program .on .acquisi­tion .outcomes? .How .will .government .know .if .it .is .successful? .

 

Comment analyser le retour sur investissement de toute cette mise en place ?

 

8.  To .what .extent, .and .in .what .areas, .should .the .government’s .reliance .upon .contractors .be .reduced .or .increased?

 

Dans quel domaine, et sur quel périmètre le gouvernement doit il réduire, augmenter le recours à l’externalisation ? Pour faire simple, l’auteur souligne dans son article que comparé aux périodes précédentes, l’Etat a moins recours à l’achat de produits mais de plus en plus à du service. Cette externalisation croissante pose de nouveaux enjeux en termes d’achat

 

9.  How .significant .are .the .transaction .costs .resulting .from .the .administration’s .commitment .to .transparency .(generally, .and .specifically .in .the .context .of .stimulus .or .recovery .spending), .and .who .will .bear .those .costs? ..

 

Quel est le bilan coût/avantage de la transparence et qui supportera son coût ? En effet, il est certain que plus on demande à un acheteur de motiver, justifier, prévoir des délais de réponses suffisants, mettre en place des procédures lourdes, plus on met en œuvre des audits, étude sur le travail réalisé, plus cela coûte de l’argent, du temps et des ressources humaines. Combien coûte cette transparence par rapport à l’argent qu’elle rapporte ? Si les autres points me semblent également en cours de réflexion dans notre pays (professionnalisation de l’achat, rationalisation  des coûts même si sur point la réflexion sur le périmètre/ recours à l’externalisation ne me semble pas suffisant), celui-ci me paraît  complètement éluder. Combien coûte une procédure de marchés publics qui respecte de manière stricte la jurisprudence ? Je ne peux dire d’où je tire le chiffre que je vais produire, mais pour une procédure d’appel d’offre un peu complexe menée par un juriste et un acheteur de manière respectueuse (sourcing, logique achat, sécurisation juridique maximale, suivi des reconductions, clause de révision), en terme de lancement, suivi, on arrive à un coût d’environ 25 000 - 30 000 euros par marché (sur une durée de 3/4ans)

 

10.  How .can .government .develop .and .define .better .metrics .on .acquisition .outcomes?

Comment l’administration peut elle développer des meilleurs outils, critères de l’offre économiquement la plus avantageuse ? C’est une question difficile, complexe qui nécessiterait comme la plupart des questions posées une sorte d’autorité de régulation de l’achat public qui disposerait d’une unité composé d’acheteurs, de juristes, de statisticiens, mathématiciens, ingénieurs (je pense notamment au calcul du « bilan écologique ») économistes, financiers, représentants des métiers de l’administration etc… pour réfléchir de manière sérieuse, complète à cette question en partant d’un important retour sur expérience et d’une véritable visibilité pluriannuelles des besoins de l’administration.  
 
Pour conclure, l'administration américaine a beaucoup de travail pour répondre aux enjeux qu'elle s'est fixer (notamment suite aux scandales liés aux marchés passés dans le secteur de la défense): meilleure évaluation, rationnalisation, maîtrise passant par une professionnalisation de la fonction achat et la nécessité de réprendre en main ses achats
 
Références de l'article:
Federal Contracting and Acquisition: Progress, Challenges, and the Road Ahead
Steven L. Schooner
George Washington University - Law School
Chapter in FRAMING A PUBLIC MANAGEMENT RESEARCH AGENDA, p. 30, IBM Center for the Business of Government, 2010
 
Comments